Derrière le masque -1

House md Add comments

Titre : Derrière le masque – Chapitre 1 : « Orchestre, champagne, personnalités et petits fours »
Disclaimers : Fiction inspirée par les personnages de la série télévisée « House md »
Genre : Romance House/Cuddy, frienship House/Wilson
Classification :  PG
Avertissement : Bof, un baiser, quelques caresses, pas de quoi en faire un fromage

N/A : Fic écrite pour le 1er challenge de
hmd_frenchfics
Item : 10-Répliques :

# 93 : « – House, on n’a pas toute la journée

- Encore une minute. Je me concentre et…… Oups, c’est parti trop vite »

publiée le 01-12-08

***

Chapitre 1 – Orchestre, champagne, personnalités et petits fours

*

Orchestre, champagne, personnalités et petits fours… La soirée annuelle de charité de l’hôpital universitaire de Princeton Plainsboro se déroulait suivant un schéma immuable. Les tables de poker faisaient le plein, les invités faisaient semblant de s’amuser, des couples s’enlaçaient sur la piste de danse et le billard nouvellement installé remportait un succès certain. Les généreux donateurs dépensaient leurs dollars, les politiques cultivaient leur image, et le champagne coulait à flots, bref, selon l’expression consacrée, tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes.
Debout à côté du bar, un verre de bourbon à portée de sa main libre, le Dr Gregory House gardait le regard fixé sur la piste où une Lisa Cuddy éblouissante dans un fourreau de soie vert d’eau aux reflets bleutés dansait, serrée d’un peu trop près par un bellâtre blond en smoking blanc, bâti comme un dieu grec. Elle se mit à rire, la tête légèrement rejetée en arrière.
Les jointures de la main appuyée sur sa canne blanchirent, et House vida son verre d’un seul trait.
- A combien tu en es?

- …

- House, tu m’entends?

Wilson posa la main sur l’épaule de son ami, qui sursauta, semblant émerger d’une réflexion profonde.

- Tu savais que j’adorais danser…, avant?

Le regard de Wilson se porta sur la piste de danse.

- Elle fait son boulot, c’est le fils du sénateur Higgins, et ce n’est qu’une danse.

- Une source vive…

Les sourcils froncés, Wilson regarda mieux son ami, ses yeux étaient un peu trop brillants, mais il savait House capable de boire comme un cosaque sans, même en étant complètement ivre, jamais devenir incohérent.

- …Cette couleur chatoyante, ni bleu, ni vert… La couleur de ses yeux.
Il fit signe au barman de lui servir un autre bourbon.

- Tu ne crois pas que tu as assez bu?

- Non.

Lisa Cuddy s’éloignait maintenant entre les groupes de sa démarche ondulante, suivie par trois paires d’yeux. Souriant à chacun, s’arrêtant de-ci de-là pour échanger quelques mots avec les invités, elle semblait parfaitement dans son élément dans son rôle d’hôtesse.

Le bellâtre s’approchait du bar, un demi-sourire avantageux traînant sur les lèvres. House attrapa son bourbon et tenta de s’éloigner en titubant, mais il perdit l’équilibre. Plantant sa canne dans le pied du fils du sénateur, il s’agrippa au revers de son smoking pour retrouver son équilibre, renversant son verre sur son pantalon.

- Oh! J-je suis v-vraiment d-désolé, j-je…

La voix pâteuse, le regard absent…

Wilson, essayant de réprimer son fou-rire, admirait la performance d’acteur de son ami. Et encore une fois, cela fonctionna. Le fils du sénateur, après avoir considéré la canne et l’air piteux de l’homme qui s’accrochait à lui, répondait que :

- non, non, il n’y a pas de mal.

Et continuait son chemin en boitant.

- Maintenant, on est à égalité. Ça m’étonnerait qu’il ait encore envie de danser ce soir!

Proféra House en se dirigeant vers le fond de la salle, par où Cuddy avait disparu.

L’alcôve avait été aménagée dans un ancien vestiaire, et elle était en outre séparée de la grande salle par une barrière de plantes en pots dont le feuillage fourni isolait assez bien la petite pièce. Il y régnait un calme relatif, lumière tamisée et atmosphère feutrée, seulement troublé par la rumeur des conversations et les échos assourdis de la musique.

- House, on n’a pas toute la journée

- Encore une minute. Je me concentre et…… Oups, c’est parti trop vite !

Lisa Cuddy prit un air triomphant :

- Je vous avais bien dit que vous aviez trop bu pour ce genre d’activité!

- D’abord je n’ai pas trop bu, ensuite c’est de votre faute, vous m’avez déséquilibré en me donnant un coup de pied.

- Mauvais perdant!

- Tricheuse!

House reposa la queue de billard qu’il tenait à la main, s’arrangeant pour coincer Cuddy entre lui et la table. Quand il se pencha, sa bouche effleura son épaule. Il eut un instant d’hésitation, puis posa ses lèvres dans le creux de sa clavicule. Elle ne protesta pas, savourant la caresse. Le souffle chaud de House remontait maintenant le long de son cou, lui faisant ployer la tête avec un léger gémissement :

– House!

Il la fit taire en posant ses doigts sur ses lèvres qu’il caressa légèrement en plongeant son regard dans le sien.

- Une source vive…

Il rapprocha son visage, et ses lèvres remplacèrent sa main. Il l’embrassait doucement, tendrement, en prenant tout son temps. Une main caressant sa nuque, et l’autre redessinant au ralenti la courbe de son dos, déclenchant des vagues de délicieux frissons. Une onde de chaleur commençait à envahir tout son corps. C’était tellement magique qu’elle sentit les larmes monter à ses yeux. Elle aurait voulu que ce baiser ne s’arrête jamais.

Mais il sembla se reprendre, et s’écarta d’elle lentement, comme à regret. Ils ne vivaient plus que par leurs deux regards plongés l’un dans l’autre, c’était tellement intense, tellement… physique, qu’elle pensa que cela pouvait aussi être ça, faire l’amour!

Le charme se rompit, un bruit de conversation se rapprochait. Il s’écarta d’elle et récupéra sa canne.

- A votre disposition pour la revanche, Dr Cuddy!

Un groupe d’invités entrait dans la salle de billard.

TBC

Print This Post

Mots-clefs :


2 Responses to “Derrière le masque -1”

  1. Arumbaya Says:

    Je viens de voir ta review sur fanfiction.net… à mon tour !

    Bravo, c’est très bien écrit ! J’ai pas eu le temps de lire toutes tes fics, mais ça va pas tarder ^_^

    je viens de m’apercevoir que tu étais lilou0803 sur Youtube o_O j’adore tes vidéos ! D’ailleurs je viens de voir « My friend, my brother »… breathtaking ! Faut que je lise la fic à présent…je fais ça dans le désordre non ?!

  2. Lilou Says:

    Merci beaucoup^^
    Heureuse que mon « travail » (ah, si tout le travail était aussi agréable!) te plaise.
    L’ordre n’a aucune importance :) d’ailleurs lorsque j’ai recopié mes fics ici, je ne pense pas l’avoir respecté beaucoup… Et en ce qui concerne « my friend, my brother », en fait il n’y avait que la vidéo au départ, je n’ai ajouté le drabble qu’après, pour la publier sur hmd_frenchfics.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.

Designed by NattyWP Wordpress Themes.
Images by desEXign.